Jardin

Comment bien choisir son barbecue ?

Rien de tel qu’un bon barbecue pour pleinement profiter de son jardin. Lorsque la place manque, les barbecues mobiles sont pratiques. Mais l’idéal reste le barbecue maçonné.

Bien choisir l’emplacement

L’encombrement d’un barbecue est égal à celui de la maçonnerie proprement dite majorée de l’espace nécessaire à la circulation et à la sécurité.

Il faut également tenir compte de l’évacuation des fumées. Dans l’idéal, un barbecue est orienté perpendiculairement par rapport à la brise dominante de façon à préserver le foyer des rafales de vent et à favoriser une chaleur constante. Ces consignes sont importantes pour le charbon de bois, moins pour le gaz et inutiles pour les modèles électriques. Il faut éviter néanmoins que les fumées ne soient rabattues sur les convives.

Faire attention à ne pas installer le barbecue trop près de la maison : les odeurs de grillades profitent des portes et fenêtres ouvertes pour se diffuser à l’intérieur et, s’il est adossé contre la façade, il la tache irrémédiablement.

Dès que l‘emplacement est déterminé, il faut se soucier de l’assise. Si l’installation prend de l’ampleur, et surtout du poids, une fondation en béton armé devient indispensable.

Pourquoi ne pas en profiter pour amener l’eau et l’électricité pour faire une cuisine complète ? 

Le barbecue est devenu l’accessoire indispensable d’un jardin, au sud comme au nord de la Loire. Mais la réglementation peine à s’adapter, même si l’influence de l’Europe a considérablement contribué à l’amélioration de leur sécurité. Ainsi, l’interdiction de faire un feu dans son jardin s’applique aussi aux barbecues. Pas moins de neuf normes traitent de ce sujet. Notamment la série NF EN 1860, plus trois directives européennes, ainsi que plusieurs décrets, avis et communications. À l’heure du choix, la leçon à en tirer est que le modèle doit être pourvu du marquage CE.

Reste ensuite à déterminer le barbecue qui convient aux mieux a ses besoins : 

  • Mobile, il s’agit de chariots montés sur roues.
  • Fixe, il peut être en maçonnerie enduite, en métal, en pierre reconstituée, en pierres naturelles ou en briques.


Il y a aussi la possibilité de se lancer dans l’autoconstruction en ayant recours aux techniques traditionnelles (parpaing, béton…) ou d’opter pour le kit. Tout est alors fourni, plan de montage compris. Les erreurs de conception sont éliminées et la construction est à la portée du plus grand nombre.

Éviter de choisir un barbecue premier prix

Dans cette vaste famille que sont les kits, les modèles peuvent être classés dans trois gammes de prix, correspondant à des catégories spécifiques.
Il suffit de 150 € pour acquérir un modèle prêt à monter de barbecue maçonné. À ce prix-là, il y a seulement le minimum, c’est-à-dire deux jambages, une dalle foyère et un petit dosseret pour protéger les braises du vent. Cette simplicité se retrouve aussi pour l’assemblage.

En contrepartie la surface de cuisson est parfois réduite, comme la hauteur de la dalle. Il n’y a pas de desserte pour installer les accessoires. Si on a un budget limité ou si la place vous manque, il vaut mieux un bon barbecue sur roue, avec de nombreuses astuces de rangement, vite rangé et à peine plus cher.

Une confortable surface de cuisson, des rangements aménagés sous la dalle, un contrecœur et un avaloir pour mieux contrôler la cuisson et canaliser les fumées : voilà la définition classique d’un barbecue maçonné.

Les prix débutent aux alentours de 250 €. En pierre reconstituée, en briques ou en pierre naturelle, le choix est vaste et déterminé par l’aspect, le style, ainsi que les aménagements proposés. Par exemple, ces barbecues sont souvent équipés d’une table de desserte.


Pour comparer les prix : 

  • Vérifier si un foyer amovible est compris ou pas (voir tableau)  
  • Demander les conditions de livraison. Certains modèles dépassent une demi-tonne et deviennent difficiles à ranger dans le coffre !
  • Visiter plusieurs points de vente. Avec un peu d’expérience, on constate souvent que chaque gamme repose sur la même base, vendue à différents niveaux de prix selon le nombre d’options (hotte, desserte) et la qualité de la pierre, naturelle ou reconstituée. Chaque point de vente propose ses propres finitions.
  • Visiter  plusieurs points de vente, (les noter permet de ne rien oublier) afin de voir celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix en fonction de vos besoins.

Des barbecues qui se transforment en de véritables cuisines extérieures

Lorsque les équipements et les accessoires prennent le pas sur l’espace de cuisson, que la simple desserte se développe en véritable plan de travail, que les rangements s’équipent de portes et que l’ensemble coûte plusieurs milliers d’euros, le barbecue de base se transforme en cuisine d’extérieur. Le principe de conception est comparable à celui de n’importe quelle cuisine : il s’agit de choisir le nombre et l’usage de différents modules et de les associer comme désiré : casier à bouteilles, foyer secondaireévier et habillage de réfrigérateur, tout est possible.

Choisir son barbecue en fonction de l’énergie et du mode de cuisson.

En règle générale, les barbecues en kit sont fournis sans foyer. Il est donc possible de les compléter en fonction du type d’énergie préféré (bois et charbon de bois, gaz Butane ou Propane, électricité).

Barbecue en bois et  au charbon de bois

En France, ce mode de cuisson a notre préférence, mais il est le plus difficile à maîtriser et plus dangereux. Les accidents sont fréquents, notamment lors de l’allumage. Et les premières victimes ne sont pas les enfants, mais de jeunes hommes adultes… En clair, les rois de la grillade, tant cette activité reste leur monopole. Le respect des consignes de sécurité est pourtant simple. A retenir également que la cuisson sur la braise dégage des composés plus ou moins toxiques.

Barbecue au gaz Butane ou au propane

Alimenté par une bouteille, le brûleur est placé sous un lit de matériaux réfractaires (pierres de lave). La montée en température est très rapide, la chaleur homogène et réglable. La principale contrainte est la gestion des bouteilles qui impose un ou deux remplacements par saison.

Barbecue à l’électricité

Les barbecues électriques sont rares, sauf pour les petits foyers de table. Les modèles verticaux sont ceux qui se rapprochent le plus des grillades traditionnelles. Les appareils horizontaux à plaques assurent une cuisson comparable à celle d’une poêle. 

Dans tous les cas, l’ajout d’un foyer (plutôt en fonte) est préférable. Cela permet de préserver le barbecue. Vérifier les cotes, en particulier s’il y a un tournebroche. Compter en moyenne de 100 à 400 € pour un foyer standard, en fonction du mode de cuisson et de l’énergie utilisée.

​​​La plancha

Cette plaque de tôle se place sur le foyer et permet une cuisson directe par contact : idéale pour les petites pièces comme les crevettes et les légumes… La plancha est la version espagnole de la pierrade savoyarde ou de la cuisson sur pierre asiatique. Cet accessoire est disponible pour les trois types d’énergie et proposé en foyer indépendant alimenté au gaz. Veiller à bien nettoyer la plaque après chaque usage.

​​​Le four à bois

Un four à bois et un barbecue peuvent être associés dans la même structure mais ce sont deux éléments indépendants. En effet, là où le barbecue se sert de la chaleur instantanée des braises, le four exploite la chaleur stockée dans sa masse. Voilà pourquoi un four à bois est toujours plus imposant. Plus il est massif, plus il conserve la chaleur et la restitue de façon homogène. Il faut aussi qu’il soit construit dans un matériau qui stocke la chaleur, comme la brique réfractaire.

Évidemment, les fours à bois sont proposés en kit (Le Panyol, Four Grand Mère, Tom Press…). Les prix d’un kit à assembler débutent aux alentours de 900 €, hors livraison. Attention à ne pas vous laisser abuser par les dimensions. En effet, en plus du kit, il faut prévoir une masse thermique d’au moins 10 cm d’épaisseur (dalle, sable, brique, etc.). Il faut donc particulièrement soigner l’assise.

2 réflexions au sujet de “Comment bien choisir son barbecue ?”

  1. Bonjour, merci pour tous cet article très complet et les conseils! J’adore la cuisson au barbecue mon préféré étant celui au bois et charbon de bois, car il donne un petit gout fumé aux aliments, belle journée!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s